© 2019 Création L'Oeil Bleu.

Tous droits de reproduction réservés.

32 rue Notre Dame de Nazareth

75003 Paris, France

 Laurent Durieux 

Laurent Durieux ne vit pas réellement dans un monde rétro-futuriste imaginé par H.G. Wells et conçu par Raymond Loewy. Pourtant dans l’univers de Durieux, de gigantesques robots dominent des forêts peuplées d’animaux mythiques tels que Bigfoot et King Kong; le ciel des villes est couvert de dirigeables en forme de Snoopy, tandis que les véhicules à la Buck Rodgers sillonnent sur de minces monorails; et les monstres de cinéma sont dépeints comme des créatures sensibles, victimes de leur grotesque plutôt que des démons alimentés par la vengeance. Bien qu'ayant passé deux décennies en tant que designer et enseignant, cet illustrateur et graphiste bruxellois âgé de 48 ans n’a été découvert qu'il y a une dizaine d'années aux États-Unis, grâce à un certain nombre de récompenses prestigieuses et de commandes de renom, dont une sérigraphie de "Jaws", qui a attiré l'attention du réalisateur Steven Spielberg. Son ascension est véritablement établie en 2011, lorsque Durieux est nommé l'un des 200 meilleurs illustrateurs au monde par le célèbre magazine publicitaire international Lürzer’s Archive.

Ben Marks

©Jean-Jacques Beineix

Laurent Durieux doesn’t actually live in a retro-futuristic world imagined by H.G. Wells and designed by Raymond Loewy. In Durieux’s world, gigantic robots tower over forests populated by mythical beasts such as Bigfoot and King Kong; city skies are thick with airships shaped like Snoopy, while Buck Rodgers-like vehicles whiz by on slender monorails; and movie monsters are portrayed as sensitive creatures, victims of their grotesqueries rather than revenge-fueled fiends.

Though he’s spent two decades as a designer and teacher, the 42-year-old Brussels illustrator and graphic artist was only recently discovered in the United States, thanks to a number of high-profile awards and marquee commissions, including a 2013 screenprint of “Jaws”, which caught the eye of the film’s director, Steven Spielberg. The climb from relative obscurity began, though, in 2011, when Durieux  was named one of the world’s 200 Best Illustrators by the influential international advertising magazine Lürzer’s Archive.

Ben Marks